Biographie de Saint Philopatir, Mercurius

Saint Mercurius‎ (Philopater)

En ce jour du 25 Hatour, mourut Marcorios, saint et martyr, qui fut connu sous le nom de Abou Séfén. Il était né à Rome de parents chrétiens. Ils l’appelèrent d’abord Philopatir et lui enseignèrent les sciences chrétiennes.

Quand il fut devenu grand, il devint soldat à l’époque de l’Empereur Dèce qui était idolâtre. Le Seigneur donna au saint, la force et le courage. Il était admiré par ses supérieurs qui le nommaient Marcorios. Il devint proche de l’Empereur Dèce. Il était arrivé que les Barbares s’élancèrent contre l’empereur. Celui-ci rassembla des troupes et marcha à leur rencontre. Il eut peur de la multitude. Mais le saint lui dit : « Ne crains pas: Dieu anéantira nos ennemis et les livrera entre nos mains ».

Quand il eut quitté l’Empereur, un homme brillant de lumière, avec des vêtements blancs lui apparut, tenant à la main une épée qu’il lui donna en disant :[pullquote-left] « Quand tu auras vaincu tes ennemis, mentionne le Seigneur ton Dieu ».[/pullquote-left]

Après la victoire, il revint triomphant et l’ange plein de lumière lui apparut et lui rappela sa promesse de se souvenir du Seigneur Dieu. Lorsque l’Empereur voulut offrir de l’encens aux idoles, lui et son armée, Saint Marcorios s’y refusa.

Lorsque l’Empereur en fut informé, il le fit venir et s’étonna que son caractère eût changé son affection. Il s’irrita contre le saint. Le saint jeta sa ceinture et son vêtement au visage de l’Empereur en lui disant : « Je n’adore que mon Seigneur et mon Dieu Jésus-Christ ». L’Empereur ordonna de le battre avec des branches et des fouets puis, craignant que les habitants de la ville ne se soulèvent à cause de lui, il l’envoya chargé de fers à Césarée et ordonna de lui trancher la tête. Ainsi se termina son saint combat, et il reçut la couronne de la vie dans le Royaume des cieux.

Que les prières et l’intercession de ce grand saint soient avec nous tous, et gloire à Dieu à jamais, Amen.