Ascension

L’Église célèbre la fête de l’Ascension, le jeudi, le quarantième jour après la Résurrection. Celle-ci est considérée comme l’une des sept grandes fêtes seigneuriales.

Ce jour là, le Seigneur est monté au ciel par sa puissance divine et s’est assis à la droite du Père. Suite à Sa résurrection, le Seigneur préparait ses disciples pour le service de la prédication et ce pour une période de trente-neuf jours. Il leur enseigna aussi les mystères du Royaume de Dieu.

Par Sa résurrection, Il donna à l’humanité le don spirituel le plus précieux – vivre une fois de plus avec Dieu. Il donna à notre nature humaine, un habit spirituel pour nous préparer à la vie éternelle, dépourvue de douleurs, de souffrances, et des péchés du corps.

Après avoir révélé la nature de ce nouveau corps à travers ses fréquentes apparitions, et avoir guidé les disciples dans la voie du service, il monta au Ciel, leur déclarant qu’ils étaient prêts à Le servir. Alors, les disciples prièrent et louèrent Dieu en attendant de recevoir l’Esprit Saint. Par conséquent, ils se mirent à prêcher au Nom de Jésus-Christ aux quatre coins du monde.

L’ascension du Christ faisait partie de Son plan pour notre ascension. Il est monté pour nous préparer une place dans Son Royaume. Il est monté aux cieux avec notre corps humain pour nous donner ainsi la possibilité de monter nous aussi. « Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ » (Éphésiens 2:6). Le Seigneur a évoqué trois promesses concernant son ascension. La première était : « Cependant je vous dis la vérité : c’est votre intérêt que je parte ; car si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai » (Jean 16:7).

La seconde promesse était : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai vers vous » (Jean 14:18).

Sa troisième promesse était : « Et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai tous les hommes à moi » (Jean 12:32).

C’est pourquoi nous nous réjouissons le jour où le Seigneur Jésus-Christ a élevé nos yeux de la poussière de la terre, afin que nous dirigions nos pensées vers les sujets spirituels concernant la vie éternelle. « Et comme ils étaient là [les disciples] les yeux fixés vers le ciel » (Actes 1:10). Nos pensées sont dirigées vers le Ciel, et notre objectif est de vivre avec le Christ dans Son Royaume.

A Son ascension vers les cieux, le Christ s’est assis à la droite du Père avec puissance et  gloire. Le prophète Daniel l’avait prédit ainsi :« Contemplant dans les visions de nuit : Voici, venant sur les nuées du ciel, comme un Fils d’homme. Il s’avança jusqu’à l’Ancien et fut conduit en sa présence. A lui fut conféré domination, honneur et royaume, et tous les peuples, les nations, et les langues le servirent.

Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son royaume ne sera point détruit. » (Daniel 7:13-14). En s’asseyant à la droite du Père, cela signifie que l’égalité entre Lui et le Père est éternel.

Puisque le Christ était avec Dieu avant tous les siècles, c’était tout de même le Christ car les deux ne font qu’un. Il reçut honneur et gloire du Père, tout ce qui fut du Christ avant de s’anéantir lui-même pour prendre la forme d’un serviteur.

Par conséquent, l’Ascension du Seigneur Jésus-Christ et Son siège à la droite du Père sont une déclaration de Son règne éternel, et un signe de puissance pour nous afin de vaincre le péché.