JEÛNE DE LA VIERGE MARIE

Le jeûne de la Sainte-Vierge Marie, qui est de 15 jours, commence le premier jour du mois copte de Misra. Il se termine le seizième jour du mois, l’Église Copte célèbre l’assomption du corps de la Vierge qui a été porté par les anges.

Ce jeûne est l’un des jeûnes les plus populaires, dans la mesure où l’on peut prétendre que ce sont les laïcs qui ont forcé l’Eglise à l’observer, qui n’était pas reconnu en tant que jeûne avant le XIIIe siècle, période durant laquelle on en parle pour la première fois dans les preuves écrites du livre du cheikh Al-Motaman Abou Al-Makarem Saiad Girgis Allah ben Masood.

On sait qu’Abou Al-Makarem est décédé en 1209 après JC, ce qui signifie que le jeûne a pris sa position officielle dans l’Eglise autour du XIIIe siècle, et l’Église l’a reconnu comme appartenant à la quatrième classe des jeûnes, après les jeûnes théologiques. Toutefois, l’amour des laïcs pour ce jeûne est un amour de première classe et ce, en raison de l’amour du peuple pour la Mère de Dieu, la Sainte Marie.

Quant aux fêtes de la Vierge, ce sont: La fête de l’Annonciation de sa naissance le 7 Misra; la fête de la Nativité de la Mère de la Lumière, le 1er Pashans; la fête de l’Entrée de la vierge au Temple le 3 Kiahk; la fête de son départ le 21 Touba, la fête de son Assomption le 16 Misra; la Fête de la consécration de la première église en son nom à Philippe le 21 Paouna, et la fête de l’apparition de la Vierge sur son église à Zeitoun le 24 baramhat.

En outre, l’Eglise copte célèbre et commémore la Vierge le 21ème jour de chaque mois copte. Le rite est le même pour toutes les fêtes et pour le 21ème jour de chaque mois copte.

Voici les chants dédiés à la Sainte Vierge Marie pour la messe
Et le tamegu